Le Très Haut Débit en 8 questions

En 8 questions essentielles, découvrez les éléments à retenir de la stratégie du Département de la Vendée en matière d'aménagement numérique pour les prochaines années et le programme de déploiement de la fibre jusqu'en 2023...

1. C'est quoi le Très Haut Débit ?

Le Très Haut Débit est aujourd'hui défini par une connexion internet supérieure à 30 Mb/s. Dans le domaine des réseaux filaires « grand public », les technologies ADSL / VDSL (sur cuivre) et fibre optique permettent aujourd'hui de proposer des accès Très Haut Débit... mais seule la fibre optique permet d'envisager des débits supérieurs à 100 Mb, sans limite physique, constituant ainsi la seule technologie d'avenir.

Aussi, pour répondre demain à toutes les nouvelles attentes des entreprises et des Vendéens, l'investissement massif dans cette nouvelle technologie est aujourd'hui indispensable, afin de remplacer progressivement le réseau cuivre historique, inadapté aux nouveaux usages (téléchargement et envoi de « gros » fichiers, utilisation du cloud, demain passage de la TV Haute Définition à la TV Ultra Haute Définition 4K...).

 

2. Quel est le domaine de compétence géographique de Vendée Numérique ?

Vendée Numérique intervient uniquement sur les secteurs où sont constatées une carence de l'initiative privée. En Vendée, la situation est la suivante :

  • Un opérateur (Orange) a manifesté un engagement d'investissement sur ses fonds propres dans un nouveau réseau de fibre optique sur uniquement 3 secteurs en Vendée (soit 20% des locaux vendéens) : l'agglomération de la Roche sur Yon, celle des Olonnes et la commune de Mareuil sur Lay.
     
  • Sur le reste du Département, soit 80% des locaux du département, Vendée Numérique va investir pour créer le nouveau réseau Très Haut Débit (fibre optique).
     

​3. Vendée Numérique peut-il aussi intervenir dans le domaine des réseaux mobiles ?

Non, car, pour les réseaux mobiles (2G / 3G / 4G), la réglementation n'autorise pas les collectivités à intervenir dans ce domaine, le développement des antennes mobiles étant exclusivement réservé aux opérateurs privés, avec le déploiement d'un réseau propre à chaque opérateur.
 

4. Quand Vendée Numérique commence les travaux ?

Vendée Numérique a déjà mené un premier programme « d'urgence » entre 2015 et 2017 (les montées en débit) ayant permis à 33 000 foyers vendéens de passer d'un accès Très Bas Débit à un accès Haut voire Très Haut Débit. La 2ème phase de travaux est enclenchée depuis le début de l'année 2017 et va permettre de créer la colonne vertébrale du réseau Très Haut Débit (fibre optique) de demain.

Dès la fin décembre 2017, des premières prises Très Haut Débit pour le grand public (FttH) sont proposées sur 13 villes vendéennes. Objectif : équiper les 76 500 premiers foyers du département (sur 360 000) entre 2017 et 2021. De plus, sur cette même période, Vendée Numérique propose sur l'ensemble de la Vendée le raccordement en fibre optique professionnelle (FttE) des 420 zones d'activités de Vendée (6 000 entreprises) et 1 000 sites publics (écoles, maisons de santé, EHPAD...). Une première en France à l'échelle d'un Département.

Pour connaitre les zones éligibles à la fibre sur la première phase de ce programme, consultez notre carte interactive.
 

5. En 2021, le programme de Vendée Numérique sera donc terminé ?

Non, car comme le montre les cartes ci-dessous, de nombreux secteurs du Département bénéficieront en 2020 du Haut voire du Très Haut Débit, grâce aux premiers travaux engagés, mais la couverture ne sera pas encore totale. En conséquence, Vendée Numérique prépare déjà une 2ème phase d'investissements entre 2021 et 2023 afin de viser le 100% FttH, destinée à raccorder tous les logements et les locaux professionnels du département.

Objectif prioritaire : cibler, sur les premières années de ce programme, les secteurs d'habitation les plus denses et qui ne bénéficient pas d'accès Haut Débit performants avec le réseau cuivre existant.


6. Pourquoi est-ce si long ?

En adoptant la solution fibre optique pour amener le Très Haut Débit partout en Vendée, le Département de la Vendée mise sur une technologie pérenne et fiable. Mais elle nécessite la construction de A à Z d'un nouveau réseau de télécommunications, avec la création de nouvelles armoires de rue et le passage entre celles-ci et les clients finaux (habitations, commerces, entreprises, services publics...) de 20 000 kilomètres de fibre. Il s'agit d'un très grand chantier, qui ne peut être réalisé en quelques mois...en raison de son étendue et des nombreuses ressources à mobiliser : main d'œuvre, matériel, financements, etc.
 

7. Existe-t-il des solutions alternatives en attendant la fibre optique si on ne dispose pas d'un bon débit ADSL actuellement ?

Oui, et un dossier spécial sur ce sujet est consultable sur le site de Vendée Numérique.

De plus, afin de proposer rapidement à tous les Vendéens un « bon » accès Haut Débit, Vendée Numérique développe depuis juin 2019 en Vendée une technologie alternative à la fibre et au cuivre d'accès à Internet : le Très Haut Débit Radio. Solution hertzienne, cette nouvelle technologie s'apparente à une technologie 4G mais spécifiquement dédiée aux usages fixes. Cette solution transitoire permettant d'attendre le déploiement du FttH sur l'ensemble du département vise un objectif opérationnel pour l'été 2019.


8. Dois-je m'adresser à Vendée Numérique pour demander un raccordement au Très Haut Débit ?

Non, car Vendée Numérique est un opérateur d'infrastructures (construction de réseaux) mais pas un opérateur commercial (vente d'abonnement à internet). Vendée Numérique propose donc son réseau de fibre optique, à des conditions techniques et tarifaires égales, à tous les opérateurs proposant des offres grand public (FttH) ou professionnelles (FttE). Comme pour une demande de renseignements sur votre abonnement téléphonique actuel ou sur un problème de dysfonctionnement de votre ligne, votre opérateur commercial constitue donc votre seul interlocuteur possible