Montée en débit : mode d'emploi

Image entreprise 2Entre 2015 et 2017, Vendée Numérique a programmé 121 opérations de montée en débit, permettant ainsi à 33 000 foyers de disposer d'un accès internet beaucoup plus performant (en majorité, débits VDSL supérieurs à 30 Mb). Mais, une fois l'opération réalisée, une adaptation du contrat et de la box est parfois nécessaire : mode d'emploi...

 

Etape 1 : pas de travaux au sein du domicile

Les opérations de montée en débit nécessitent de réaliser de lourds travaux de génie civil (réseau de fibre optique) et des investissements matériels  importants (pose d'une nouvelle armoire NRA - Nœud de Raccordement aux Abonnés). Ceux-ci sont réalisés sur la voie publique et aucun travaux n'impactent le domicile des abonnés concernés, la liaison téléphonique et internet (Haut et Très Haut Débit) continuant à être assurée via le câble cuivre historique.

Etape 2 : des coupures téléphoniques quelques jours avant la montée en débit

Dans les 3 jours ouvrés précédant la date officielle de montée en débit, des coupures téléphoniques et d'accès internet sont à prévoir : en effet, du fait de la création d'un nouveau central téléphonique (NRA), il faut déconnecter toutes les lignes branchées sur l'ancien équipement et les raccorder sur la nouvelle armoire. Ces coupures sont normales et il est inutile d'appeler son opérateur pour signaler ce dysfonctionnement.

Etape 3 : la demande de montée en débit auprès de son opérateur

Une fois l'opération de montée en débit réalisée, les situations varient selon les opérateurs : 
-    Pour les abonnés Free, la montée en débit sera automatique et aucune demande particulière n'est à réaliser.
-    Pour les autres opérateurs, une demande de montée en débit doit être réalisée, soit en boutique, soit par téléphone auprès de leur service client. Vous trouverez toutes les coordonnées des opérateurs sur notre page "Contacter son opérateur".

Etape 4 : l'éventuel changement de box

Une opération de montée en débit permet de disposer de disposer de débits beaucoup plus importants, de 10 à 90 Mb, mais dépend de la situation géographique de chaque abonné (cf notre page « les atouts d'une montée en débit »). 
-    Pour les abonnés restant en débit ADSL (inférieur à 20 Mb), aucun changement de box n'est à prévoir, l'équipement existant pouvant être conservé.
-    Pour les abonnés passant en débit VDSL (débit supérieur à 20 Mb et pouvant aller jusqu'à 90 Mb), il est vraisemblable qu'un changement de box soit nécessaire afin de profiter du débit maximum proposé par l'opération de montée en débit. En effet, les box antérieures à 2013, date d'arrivée de la technologie VDSL en France, ne sont pas compatibles avec les débits VDSL. En conséquence, le débit sera limité à 20 Mb maximum si l'ancienne box est conservée.  

Etape 5 : vérifier son équipement télécom au sein de son domicile

Si, malgré le respect de toutes ses étapes, la montée en débit ne se fait pas au sein de votre domicile, il est recommandé de faire vérifier votre installation télécom par un professionnel, notamment pour les maisons disposant de prises télécoms T (cela ne concerne pas les maisons les plus récentes munies de prises RJ45). En effet, de nombreuses prises sont aujourd'hui présentes au sein des foyers mais ne sont plus utilisées : elles sont très souvent sources de dysfonctionnements, perturbant les flux internet Haut et Très Haut Débit.

Ces informations sont fournies par Vendée Numérique à titre informatif et indicatif. En cas de dysfonctionnement ou de perturbations sur votre ligne ou votre box, nous vous rappelons que seul votre opérateur peut déclencher des opérations de vérification, de maintenance et de réparation. Retrouvez les coordonnées des opérateurs nationaux sur notre page "Contacter les opérateurs".